Commune: 
Le Locle

1956

Infirmière, traductrice.

Je dois certainement mon envie et mon besoin de m’engager pour la communauté à mon grand-père horloger complet, socialiste et syndicaliste et qui a subit l’automatisation d’une partie de son travail à une année de la retraite, et à mon père commerçant qui s’est toujours engagé fortement pour la défense du petit commerce et qui a été l’un des fondateurs du CID.

Peu après mon engagement à l’hôpital  du Locle en 1974, il s’est créé un groupe syndical SSP/VPOD dont j’ai repris la  présidence en 1978  jusqu’à mon départ en 1990. Nous nous sommes battus pour bénéficier entre autres d’un statut du personnel, pour entrer dans la caisse de pension de l’État et puis plus tard pour le maintien de la maternité.

En 1980, il m’est apparu évident d’accepter la proposition d’entrer au PS et de figurer sur la liste du Conseil général, élue de 1980 à 1989, j’ai présidé la Commission scolaire et la commission des jardins d’enfant durant ces années ; puis, élue au Grand Conseil en 1981, j’ai présidé la commission spéciale sur la loi sur l’enseignement obligatoire et siégé dans plusieurs autres commissions jusqu’en juin 1990.  

Lorsque j’ai quitté Le Locle en 1990, la députation locloise au Grand Conseil comptait 5 députés socialistes. À mon retour, seule 1députée locloise occupe les rangs du Grand Conseil, c’est pourquoi j’ai décidé d’accepter de me mettre en liste et j’espère que nous occuperons au moins un siège de plus. Aidez-nous à reconquérir le Château !

À Saint-Gall, j’ai présidé l’Alliance française durant 11 ans, organisé et dirigé un cours de français pour enfants bilingues durant la même période. J’ai co-fondé et présidé un groupe de soutien d’une maladie rare durant 13 ans. Je travaille depuis 10 ans comme traductrice.

Je me réjouis de repartir « en campagne » avec mes camarades.

Fonction: 
Députée
Conseillère générale
Téléphone: 
032 932 22 52
E-mail: