Notre Camarade Oğuzhan Can a déposé une motion du groupe Socialiste tendant à recréer sur l'Avenue Léopold-Robert un cœur urbain qui permette aux citadin-e-s de se retrouver, d'échanger et de rendre leur cité agréable et vivante.

Voici tout d'abord le texte de son intervention :

« Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs,

Central Park. La verdure, la plaisance, les activités sportives individuelles et collectives, la vie culturelle ; toutes définissent ce haut lieu de rencontres en plein centre-ville de New York. Une source d’inspiration dans notre monde d’aujourd’hui où les questions climatiques, économiques et sociales doivent primer. Par cette motion, notre groupe souhaite amener une réflexion qui s’inscrit sur le long terme, pour La Chaux-de-Fonds et sa population, tout en tenant compte des atouts et des difficultés actuelles de notre cité.

À l’évidence, notre ville manque d'un centre, autrement dit, un cœur urbain qui permette aux citadins de se retrouver, d'échanger et de rendre leur cité agréable et vivante. C’est pourquoi, nous vous présentons ce soir une proposition d’aménagement unique et attrayant, sous la forme d’un espace végétalisé, pensé pour les piétons et la mobilité douce, à l’image de Central Park ou encore des Jardins de Turia à Valence en Espagne.

Valence ! C’est bien elle qui m’a convaincu définitivement, lors d’un voyage, à amener une idée qui s’en inspire tout autant. À la différence de Central Park, la Turia offre un parcours à travers toute la ville, scindant celle-ci en deux, d'est en ouest… Un peu comme l'Avenue Léopold-Robert. Sauf qu’à Valence, vous ne verrez aucune voiture et pourrez parcourir les 9 km du parc sans vous arrêter sur votre vélo, en croisant marcheurs, coureurs, flâneurs… avec çà et là, des animations organisées ou improvisées… ou encore un immense Gulliver couché sur le dos et sur lequel d’innombrable enfants viennent s'amuser.

Un axe de ce type, nous en possédons un, unique de par sa transversalité et son inexistante dénivellation : parfaitement médiane, l'Avenue Léopold-Robert permet à tout un chacun de traverser entièrement la ville sur une ligne droite et plate, d’un bout à l’autre.

Par ailleurs, en tant qu’artère commerciale, elle représente un boulevard économique essentiel qui demande à être valorisé dans les moments difficiles que traversent actuellement toutes les petites enseignes qui l’occupent.

La réalisation d’un tel axe vert permettra à la ville de respirer et d’offrir un réseau de mobilité douce qui favorisera sans aucun doute le développement de notre économie locale, mais offrira à tout un chacun la possibilité de se réunir, de se reposer, de s’entraîner ou simplement de circuler en toute sécurité et avec un réel sentiment de bien-être.

Imaginez-vous traverser la ville à vélo sans devoir vous arrêtez ou vous mettre en danger ! Et que dire de la valorisation du trottoir central du Pod… qui, soyons honnêtes, ne sert pas à grand-chose, si ce n’est à poser, tous les deux ans, nos stands lors de la Braderie.

Les arguments sont nombreux, mais il nous apparaît essentiel de voir les projets de la H20 et de la H18 comme une opportunité à saisir pour repenser le centre-ville et d’offrir aux chaux-de-fonnières et aux chaux-de-fonniers un lieu qu’ils pourront s’approprier… comme les new-yorkais et valenciens l’ont fait de leur parc et de leurs jardins.

Nous bénéficions d’ailleurs à La Chaux-de-Fonds d’un foisonnement culturel qui pourrait justement et largement contribuer à ce phénomène en réalisant des événements sur cet espace.

N’oublions pas également que nous nous interrogeons, dans ce Conseil, sur les départs de citoyen‑ne‑s. Nous cherchons à rendre notre ville plus attractive, que ce soit sur le plan de la domiciliation ou sur le plan touristique.

Il est donc urgent d’investir et façonner une ville nouvelle et pleine de vivacité et de chaleur, car ce sont bien ces qualités-là qu’elle offre le mieux. Certes, nous avons l’hiver, mais voyons-le comme un atout et offrons un espace propice au développement des activités liées à la neige… Et pour cela, quoi de mieux que le centre de la ville.

Par cette motion, nous invitons notre exécutif à tirer parti d’une image innovante, visionnaire et audacieuse. Pour y parvenir, nous lui demandons d’étudier la possibilité d’offrir à notre ville un projet d’aménagement urbain, entièrement ou partiellement rendu aux piétons et aux cyclistes, sur l’Avenue Léopold-Robert, tout en ne négligeant pas les éventuelles subventions en la matière et en évaluant les mesures appropriées à la circulation routière. Oui, j'ai bien parlé de subventions !

Aussi utopique qu’il puisse paraître, un tel projet doit avoir le mérite de se poser les vraies questions et d’aboutir à une réalisation viable et durable.

Je vous remercie de votre attention. »

Au nom du groupe socialiste
Oğuzhan Can

Cette motion devrait être discutée lors de la prochaine séance du Conseil général.

2019-10-02